À quoi sert la dette publique ?

par Bruno Tinel
Contact : bruno.tinel@univ-paris1.fr
Site personnel

Lire l’interview

La dette publique a mauvaise presse. Est-elle vraiment nécessaire? Au-delà du catastrophisme et des préjugés moraux, Bruno Tinel s’interroge sur ce qu’est la dette publique et réfléchit à ses contreparties, à ses effets redistributifs d’une génération à une autre mais aussi d’une partie de la population à une autre. Il  expose les différences entre dettes privées et dettes publiques. Enfin, il livre des pistes sur les déterminants des tendances récentes de l’endettement public et discute des stratégies pour la réduire.

Bruno Tinel est Maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et chercheur au Centre d’Economie de la Sorbonne. Il travaille depuis  une dizaine d’années sur la dynamique de la division du travail. Avec d’autres collègues du CES, il a notamment mené des recherches appliquées sur la sous-traitance comme nouvelle forme de mobilisation de la main-d’œuvre. Il s’intéresse également aux liens entre les finances publiques et les trajectoires macroéconomiques et a publié plusieurs articles sur la dette publique. Il est aussi membre du conseil d’administration de l’AFEP (Association Française d’Économie Politique).

Vidéo  « Dette Publique, c’est grave docteur ?! »
Journées PLEASE 2012
(Paris/Lycées : Exploration Annuelle en Sciences Economiques)
2012, durée : 1 h 16

A lire dans la presse et sur le net :

– « Réduire la dette publique, une priorité ?« , d’Henri Sterdyniak dans La Vie des idées, 5 février 2013.
– « Ce que nous enseigne l’histoire de la dette publique » de Martin Wolf dans Le Monde, 15 octobre 2012.
– « La dette : un pont entre passé et avenir« , avis du Conseil économique, social et environnemental présenté par M. Michel Lamy (rapporteur), 13 juin 2012.
– « Pourquoi et comment faut-il réduire la dette publique ? » par Muriel Pucci et Bruno Tinel, Lemonde.fr, 21 juin 2010.
– « L’épouvantail de la dette publique » par Bruno Tinel et Franck Van de Velde, Le Monde diplomatique, juillet 2008.

Les travaux fondateurs sur le sujet :

– Lerner A. (1943), « Functional finance and the federal debt« , Social Research, 10:1, p. 38-51.
– Domar E. (1944), « The ‘Burden of the Debt’ and the National Income« , American Economic Review, December, 34 (4), p. 798-827.

Pour aller plus loin :

– Leão P. (2013), « The Effect of Government Spending on the Debt-to-GDP Ratio: Some Keynesian Arithmetic« , Metroeconomica, 64:3, p.448-465.
– Azizi K., Canry N., Chatelain J.-B. et Tinel B. (2012), « Are No-Ponzi Game and Transversality Conditions Relevant for Public Debt? A Keynesian Appraisal », European Journal of Economic and Social Systems, 25:1-2, p.39-58. [Consulter le document de travail]
– Pucci M, Tinel B. (2011), « Réductions d’impôts et dette publique en France« , Revue de l’OFCE, 116, p. 109-132.
– Romer C., Romer D. (2010), « The Macroeconomic Effects of Tax Changes: Estimates Based on a New Measure of Fiscal Shocks« , American Economic Review, 100:3, p. 763-801.
– Schlicht E. (2006), « Public Debt as Private Wealth: Some Equilibrium Considerations« , Metroeconomica, November, 57:4, p. 494-520.
– Michl T. R. (1991), « Debt, deficit and the distribution of income« , Journal of Post
Keynesian Economics
, 13:3, p. 351-365.


Une réflexion au sujet de « À quoi sert la dette publique ? »

  1. Ping : Gilles RAVEAUD » Blog Archive » La dette publique selon Bruno Tinel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *