La sous-traitance comme relation de travail

Par Julie Valentin

Contact : julie.valentin@univ-paris1.fr

page personnelle

 

Julie Valentin est une économiste spécialisée en Economie du travail : rupture du contrat de travail, formes de mobilisation du travail, sous-traitance, cdd….
Maître de Conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle effectue ses recherches au sein de l’Axe Economie Politique du Centre d’Economie de la Sorbonne

 

Peut-on analyser la sous-traitance comme une relation de travail ? comme une manière de se procurer de la main d’œuvre pour son activité productive ? Qu’y a-t-il de spécifique dans la sous-traitance qui la distingue des relations auprès de fournisseurs ? Julie Valentin nous invite à comprendre en quoi les relations de sous-traitance intéressent l’économie du travail et ses possibles implications sur la perception de la place du travail et sur les conditions de travail.

 

Pour en savoir plus : Expertises …

Publications de vulgariation sur le sujet  

– Nadine Thèvenot et Julie Valentin « Formes de mobilisation du travail et responsabilité de l’emploi : le cas de la sous-traitance en France », IDEES, 2013.
– Nadine Thèvenot et Julie Valentin « Sous-traitance », in Nicolas Postel, Richard Sobel (dir.), Dictionnaire critique de la RSE,  Presses universitaires du Septentrion


Une réflexion au sujet de « La sous-traitance comme relation de travail »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *