La valeur du temps en économie

Par François Gardes


Contact : francois.gardes@univ-paris1.fr
Page personnelle 

 

 

La valeur économique du temps
La valeur du temps à travers le temps
Pourquoi accorder une valeur au temps ?
 FG 3  FG 2  FG 5
Le temps: entre philosophie et économie
L’Etat, la prime des heures supplémentaires et
la valeur du temps
 FG 4  FG 1

 

Lire l’interview
__________________

L’argent ne fait pas le bonheur mais il permet de consommer, de participer à la vie domestique et d’avoir des loisirs. Ces activités nécessitent également une autre ressource : le temps. Au-delà de sa dimension monétaire, le bien-être dépend donc des ressources et des choix des individus concernant leur temps. Mais comment intégrer le temps, par définition non marchand, à des questionnements économiques sur les comportements des consommateurs ?

François Gardes, est un Économiste spécialisé en économie du bien-être, en comportements individuels et en rationalité limitée, Professeur à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne,  il est également chercheur au CES depuis sa création en 2006.

« Comment les familles font leurs choix budgétaires et temporels ? »
PLEASE 2014
(Paris, Lycées : Exploration Annuelle en Sciences Economiques)
durée, 75mn

Revue de presse :

– Trouver une nouvelle source de revenus en monétisant le temps ?, Le Monde Emploi, 09/03/2016

Pour en savoir plus :

– Rapport Stiglitz : La Commission Stiglitz, du nom de son président Joseph Stiglitz, est née d’une proposition de Nicolas Sarkozy le 8 janvier 2008. Elle est officiellement intitulée « Commission sur la mesure des performances économiques et du progrès social »
Werner Hildenbrand
Heidegger – Ouvrage : Etre et le temps M. Heidegger 

Bibliographie :

– Canelas C., Gardes F., Merrigan P., Salazar S., (2014), Are Time and Money Equally Substitutable for All Commodity Groups in the Household’s Domestic Production?, Documents de travail du Centre d’Economie de la Sorbonne 2014.71 – ISSN :p. 1955-611X. 2014 [http://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/hal-01112620/fr/]
– Starzec C., Gardes F., (2014), Measuring inflation under rationing: A virtual price approach, Documents de travail du Centre d’Economie de la Sorbonne 2014.01 – ISSN :p. 1955-611X. 2014 [http://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/halshs-00941780/fr/]
– Mendoza I., Gardes F., Greffe X., Pradier P., (2014), Are autographs integrating the global art market? The case of hedonic prices for French autographs (1960-2005), Documents de travail du Centre d’Economie de la Sorbonne 2014.53 – ISSN : 1955+611X. 2014 [http://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/halshs-01025095/fr/]
– Gardes F., Sayadi I., Starzec C., (2013), Les échelles d’équivalence complètes : une estimation intégrant les dimensions monétaire et temporelle des dépenses des ménages, Documents de travail du Centre d’Economie de la Sorbonne 2013.84 – ISSN :p. 1955-611X. 2013 [http://hal-paris1.archives-ouvertes.fr/halshs-00940266/fr/]
– Gardes, F., 2014, « Full price elasticities and the opportunity cost for time: a Tribute to the Beckerian model of the allocation of time.” w.p. CES, University Paris I Panthéon –Sorbonne, Paris School of Economics (2014-14).


Une réflexion au sujet de « La valeur du temps en économie »

  1. Ping : Le coût économique de la valeur de la vie humaine – Lire l’interview | SorbonnEco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *