Pourquoi les prix sur les marchés financiers sont-ils instables ?

Par Jean-Marc Bonnisseau

Contact : Jean-marc.Bonnisseau@univ-paris1.fr
Page personnelle

 


 

 blog1  blog2
 

Pédagogie : Les bases probabilistes des modèles de prix

 blog3

 Lire l’interview
_________________

La détermination des prix sur les marchés financiers est quelque chose d’extrêmement difficile, par cette affirmation Jean-Marc Bonnisseau nous invite à comprendre la complexité des mécanismes et les nombreux facteurs exogènes et humains qui influent sur les  prix des actifs des marchés.
Entre anticipation, incertitude, imperfection, incohérence sur un marché complet ou incomplet, pas facile de s’y retrouver. Néanmoins, à l’aide de ses recherches, Jean-Marc Bonnisseau nous propose un panorama des sources d’instabilité des marchés financiers.

Jean-Marc Bonnisseau, Professeur à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne,  membre du Centre d’Economie de la Sorbonne depuis sa création où il effectue ses recherches depuis 2006. Successivement, responsable d’axe de recherche puis directeur adjoint de cette entité entre 2010 et 2014, il est aujourd’hui vice-président, chargé des relations internationales de l’Université Paris 1. Néanmoins, Jean-Marc Bonnisseau poursuit ses recherches notamment dans les domaines des imperfections de marché avec les rendements croissants et les externalités, du comportement des entreprises dans l’incertain, des équilibres en présence d’ambiguïté et des marchés financiers.

Pour en savoir plus : (les conseils de l’auteur)

Pour comprendre les modélisations classiques du comportement des prix en finance de marché, je conseille l’approche très pédagogique du livre de G. Demange et J.C. Rochet. Le livre de référence pour l’analyse économique des marchés financiers qui contient l’essentiel des éléments de la présentation vidéo et l’ouvrage de M. Magill et M. Quinzii. Les articles de Araujo et ses coauteurs sont très instructifs sur la formation des bulles mais ils font appel à des mathématiques avancées.

– G Demange et  J.C. Rochet, « Méthodes mathématiques de la finance« , Paris, Economica, 1992, 303 p, seconde édition, 1997, troisième édition, collection « Economie et statistiques avancées », 2005
– M. Magill et M. Quinzii,  » The Theory of Incomplete Markets« , Vol.1, the MIT Press, Cambridge, 1996.
– Araujo A, Páscoa MR, Torres-Martínez JP., « Long-lived collateralized assets and bubbles« , Journal of Mathematical Economics, 47 (3), pp. 260-271, 2011
– Araujo A, Novinski R, Páscoa MR., « General equilibrium, wariness and efficient bubbles », Journal of Economic Theory, 146 (3), pp. 785-811, 2011

Bibliographie

– Bonnisseau J.M., Chery A., « On the equivalence of financial structures with short-term assets« , ESAIM: Proceedings and Surveys, Vol. 45, DOI: 10.1051/proc/201445044, 2014
– Bonnisseau J.M., Chery A., (2014), « Stability of marketable payoffs with long-term assets« , Annals of Finance, 10, 4, 523-552, 2014


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *