Pourquoi les économistes s’intéressent-ils aux drogues ?

Par Pierre Kopp

Contact : pierre.kopp@univ-paris1.fr
Page personnelle

 pk1-1  pk4-4  pk3-3

Lire l’interview
________________________

Pourquoi un économiste s’intéresse-il aux drogues ? Pierre Kopp nous répond clairement : « Et bien pourquoi pas ! Là où se trouve un marché, un économiste n’est pas loin… » Mais comment étudier un marché peu lisible parce qu’illégal ? Comment obtenir des données ? Et comment évaluer les bonnes politiques à mettre en place ? Pierre Kopp nous livre ici certaines clés, nous enseigne ce qu’est le coût social de ce type de marché et pourquoi la légalisation des drogues reste aujourd’hui une question complexe.

Pierre Kopp est Professeur à l’université Panthéon-Sorbonne (Paris I), chercheur au Centre d’Économie de la Sorbonne (CES) et associé à PSE – École Économie de Paris. Spécialiste de l’évaluation des politiques publiques, il a,  à ce titre été Lauréat du prix de la recherche de la ville de Paris en 2011. Aujourd’hui directeur de l’axe de recherche du CES « Économie politique, organisations et institutions », il réfléchit plus particulièrement en collaboration avec le membres de l’équipe sur différentes questions portant sur  les transformations institutionnelles contemporaines des économies capitalistes d’un point de vue positif ou sur les choix effectués par les institutions et les organisations où se jouent les décisions collectives, publiques mais aussi privées.

A lire dans la presse

La légalisation du cannabis, « un jeu gagnant-gagnant économiquement« , Le Monde, 02/01/2014
Cannabis : ce que la légalisation rapporterait au fisc, Le Monde, 17/07/2012

Pour en savoir plus, les recommandations de lecture de P. Kopp

– Articles de Peter Reuter http://www.rand.org/pubs/authors/r/reuter_peter_h.html
– Pierre Kopp, Economie de la drogue, 2006, Paris, La Découverte.
– « Les drogues sont-elles bénéfiques pour la France ?« , avec Philippe Fenoglio, Revue économique, 2011, vol. 62, n°5.

– « Is Life Satisfaction Hump-Shaped with Alcohol Consumption? Evidence from Russian Panel Data« , avec Sophie Massin, janvier 2014, Addictive Behaviors, n°39, p. 803-810.
– « L’alcool ne rapporte pas plus qu’il ne coûte », Alcoologie et Addictologie, mars 2014, 36-1, p. 3-4. 

Articles de Pierre Kopp sur d’autres sujets

– « L’introduction de Free sur le marché des mobiles : essai d’analyse coûts-bénéfices« , Revue d’économie politique, 2014, vol. 124, n°3.
– « Are bicycles good for Paris », avec Martin Koning, International Journal of Transport Economics, à paraître.
– « Criminalité financière et blanchiment : le choix des armes », avec Bruno Deffains, 2013, Mélanges en l’honneur de Yves Chaput.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *