La taxation des transactions financières

par Gunther Capelle-Blancard.
Contact : gunther.capelle-blancard@univ-paris1.fr

Lire l’interview

Très à la mode au début des années 2000, la taxe Tobin est de retour dans les débats sur le contrôle des marchés financiers. Gunther Capelle-Blancard, spécialiste des systèmes bancaires et financiers, nous en rappelle l’histoire et les enjeux, avant de nous parler des effets des taxes déjà mises en œuvre.

Gunther Capelle-Blancard est Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il dirige le Master Monnaie-Banque-Finance. Il a également été conseiller scientifique au Conseil d’analyse économique (CAE) auprès du Premier ministre et directeur-adjoint du CEPII. Ses travaux de recherche portent sur les marchés financiers et les liens entre finance et société.

Bibliographie :
« Taxer les transactions financières n’a pas d’incidence sur la volatilité des marchés financiers », avec Olena Havrylchyk dans La Lettre du CEPII n°331, 2013.
« Securities Transaction Tax and Market Behavior: Evidence from Euronext », avec Olena Havrylchyk, Document de travail du CEPII, 2013.

Revue de presse :
« Combien rapporterait/coûterait la taxe sur les transactions financières ? », Mediapart, 18 avril 2013.
« Trop taxées nos banques ? Allons donc ! »Marianne, 27 février 2013.
« Les banques payent-elles vraiment trop d’impôts ? », avec Jézabel Couppey-Soubeyran, Challenges, 24 janvier 2013.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *